Le flétrissage des feuilles de thé

Le flétrissage est la première étape à proprement parler dans la fabrication du thé. Cette étape ôte à la feuille son goût végétal et la plupart des arômes se révèlent.

Le flétrissage débute dès la cueillette des feuilles de thé terminée.

Dans la méthode traditionnelle, les feuilles ont étendues au soleil en couches minces sur des lits en toile de jute ou des traillis métalliques afin de les déshydrater, le but étant de rendre la feuille plus souple, afin de pouvoir la rouler et lui donner a forme souhaitée (étape suivante du processus de fabrication) sans la casser.

Le flétrissage des feuilles de thé se fait désormais généralement dans des greniers spécialement aménagés à cet effet et où un courant d’air (naturel ou induit) circule.

Cette étape dure entre 18 et 20 heures.

Cette méthode traditionelle a de nombreux inconvénient, dont celui d’occuper beaucoup d’espace. C’est pourquoi de nombreuses manufactures sont actuellement équipées de procédés de flétrissage plus modernes, le flétrissage en tunnels et le flétrissage en cuves.

L’étape suivante dans la fabrication du thé est le roulage des feuilles de thé.